En juillet, nous étions en Crète pour la finale de la Coupe du Monde de football. Etrange introduction à un dossier sur les composteurs collectifs, me direz-vous. Vous allez comprendre !


Pour la finale, nous étions dans un bouï-bouï crétois, entourés de papys autochtones et de bières fraîches quand Florence et Olivier se sont joints à la fête. Nous avons célébré la victoire à grands renforts de tournées de rakis et, au passage, nous avons découverts qu’ils étaient, tout comme nous, férus d’écologie et d’actions durables.

Quelques semaines plus tard, on a eu le plaisir de recevoir un message de Florence qui nous contait son aventure : l’installation d’un composteur collectif dans son immeuble. Et comme elle a vraiment pris le temps de décrire toutes les étapes du projet, on s’est dit que ça pourrait vous aider et inspirer plus d’un à faire de même !

On vous livre donc toutes les clés de Florence et Olivier pour mettre en place un composteur collectif dans son immeuble !

Florence et ses voisins devant le fameux composteur !

Etape 1 : Envoi du dossier auprès de la ville de Lyon (avril 2018)

– Remplir un questionnaire en ligne à propos de l’immeuble, ses occupants et leurs habitudes écologiques (notamment sur le tri des déchets)
– Donner les coordonnées de deux référents qui seront les porteurs du projet
– Voter le projet en AG de copropriété
– Fournir le compte-rendu de l’AG mentionnant le vote
– Envoyer des photos de lieu où sera installé le composteur
– Fournir la liste de 15 foyers partants pour le projet
– Envoyer l’attestation d’assurance de la copropriété
– Attendre la validation de la candidature pour être accompagné gratuitement par la ville de Lyon

Etape 2 : Participation à la réunion d’information de la ville de Lyon (juin 2018)

Une fois la candidature acceptée, une réunion d’information a lieu à la Métropole de Lyon pour réunir les référents des différents projets de composteurs collectifs.

– Être présent à la réunion d’information
– Prendre rendez-vous pour que la ville vienne visiter le site d’installation du composteur
– Prendre rendez-vous pour que les deux référents suivent la formation nécessaire

Etape 3 : Visite du site d’installation effectuée par la ville ou ses sous-traitants (juin 2018)

– Être présent à la visite où la ville ou ses sous-traitants prennent des mesures et interrogent la faisabilité du projet
– Fournir les informations demandées de la manière la plus efficace possible

NB : Dans l’immeuble de Florence et Olivier, les fenêtres des voisins du 1er étage étaient près du composteur. Ils les ont donc rencontrés afin de leur expliquer les risques de nuisance (odeurs et moucherons) et d’évaluer leur motivation à mettre en place le composteur. Ils leur ont par ailleurs fait signer un document attestant de leur connaissance de la situation et de leur accord.

 

Etape 4 : Participation des référents à la demie journée de formation (septembre 2018)

Cette formation est obligatoire pour installer un compost collectif dans un immeuble. Elle est dispensée par la ville ou ses sous-traitants et permet de :

– Apprendre le rôle des référents, comment fonctionne un compost, ce que l’on peut ou pas mettre dedans
– Acquérir les arguments pour convaincre les éventuels récalcitrants, comprendre les avantages du compostage et les répercussions d’un tel geste sur l’avenir
– Découvrir comment utiliser son compost, le retourner, le faire mâturer

NB : D’autres participants au projet peuvent suivre cette formation s’ils le souhaitent. Une formation de maître composteur d’une durée de 2,5 jours peut également venir la compléter mais ce n’est pas une obligation légale.

Etape 5 : Communication avant l’arrivée du composteur (septembre 2018)

– Fixer avec la ville et ses sous-traitants la date de l’installation du composteur
– Fixer la date de la soirée de lancement
– Utiliser les tracts fournis par la ville et ses partenaires pour communiquer dans l’immeuble et le quartier
– Inviter tous les participants au projet et les sous-traitants de la municipalité
– Récupérer le Kit Compostage de la ville composé de bioseaux pour stocker et transporter les déchets jusqu’au compost ainsi que d’une fourche pour le retourner
– Demander à chaque personne de venir avec son bioseau rempli de déchets et quelque chose à partager pour l’apéritif

L’invitation réalisée par Florence et ses voisins, pour vous donner des idées !

Etape 6 : Installation du composteur collectif (octobre 2018)

Et voilà, le composteur est arrivé, il n’y a plus qu’à l’installer ! Versez tous ensemble vos bioseaux et trinquez au début d’une belle aventure collective qui réduira autant les déchets qu’elle animera la vie de votre immeuble 🙂

Merci à Florence et Olivier pour leur témoignage précieux qui – on l’espère de tout coeur – vous donnera envie de sauter le pas et installer, étape par étape, un composteur dans votre immeuble/quartier !