Si vous avez déjà mangé dans une cantine d’entreprise, vous savez que les steaks, macédoines et autres îles flottantes qui y trônent ne trouvent pas toujours preneurs à la fin de la journée. Ils partent donc à la poubelle faute de solution adaptée ! Bonjour le gaspillage qui pourrait être aisément évité.

Heureusement, tel Zorro sur son cheval Tornado, le Frigo Jaune est arrivé ! Avec une solution clé en main qui va plaire autant aux entreprises et qu’à leurs collaborateurs.

Comment ça marche ?

Conçu en novembre 2016, le Frigo Jaune propose une solution F.a.a.S – “Fridge as a Service” – pour permettre aux entreprises de répondre positivement aux obligations de la loi Grenelle II sur leurs efforts en termes de gaspillage alimentaire et d’économie circulaire.

Et voilà comment ça marche, en vrai :

– À la fin du service, la cantine de l’entreprise emballe les invendus dans des doggy bags qu’elle dépose dans le frigo jaune (hé oui, ça vient pas de nulle part !) mis à disposition dans les locaux de l’entreprise.

– Elle enregistre ensuite le dépôt sur lefrigojaune.com.

– Chaque collaborateur de l’entreprise reçoit une notification de ce qui est disponible dans le frigo via l’application smartphone.

– En partant le soir, ils se servent gratuitement dans le frigo pour leur usage personnel ou donner à quelqu’un dans le besoin.

Pour un abonnement mensuel d’environ 1800€, le Frigo Jaune gère donc le dépôt et le retrait des produits, le nettoyage quotidien du frigo et indique aux salariés lorsque celui-ci est plein. Les salariés précisent ensuite ce qu’ils ont retiré via l’app ce qui permet de mettre à jour les quantités restantes.

Pourquoi ça nous plaît ?

Parce qu’une entreprise qui veut avoir un impact positif et qui implique ses collaborateurs dans son action, c’est bon sur toute la ligne ! L’entreprise stoppe son gaspillage tout en engageant ses salariés à participer à son action, alors nous, on dit oui 🙂

Crédits : Le Parisien

C’est valorisant aussi bien pour l’aspect RSE de la société que pour le salarié qui va pouvoir choisir librement quoi faire de ces invendus : les consommer lui-même parce qu’il n’a pas le temps de cuisiner, les donner à un sans-abri, les partager avec une personne dans le besoin…

On aime aussi la solution proposée par le Frigo Jaune en cas d’invendus non récupérés par les salariés en fin de journée. Aucun doggy bag n’est jeté puisqu’ils les donnent à des partenaires associatifs locaux qui les redistribuent à des personnes dans le besoin, des associations de protection des animaux ou des organismes de compostage !

Qu’est-ce que ça peut changer ?

Chaque année en France, nous jetons 3 milliards de repas dans la restauration collective alors que 4 millions de personnes ne mangent pas à leur faim tous les jours.

Près de la moitié de notre gaspillage alimentaire total provient des repas consommés en dehors du domicile dans les divers services de restauration collective (entreprises, écoles, restaurants, hôpitaux…) selon un rapport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) publié en mai 2016.

Et – pour une fois ! – le gouvernement nous aide à transformer cette absurdité en action positive en imposant aux entreprises d’inscrire la lutte contre le gaspillage alimentaire dans leurs objectifs. Elles qui n’avaient, il y a peu, aucun effort à faire sur ce sujet doivent aujourd’hui mettre en place des actions et en mesurer les résultats.

Si on ne les aide pas à le faire, elles diminueront leurs efforts au minimum syndical et tout ceci restera lettre morte. C’est pourquoi Le Frigo Jaune peut changer la donne à l’échelle nationale.

En accompagnant les entreprises dans cette transition avec leur solution clé en main, leur action assurera la pérennité de l’anti gaspillage alimentaire en entreprise !

Et quand on voit qu’en un mois, Le Frigo Jaune a déjà sauvé 17 kilos de nourriture – soit 38 doggy bags par semaine – dans une entreprise d’une centaine de personnes, on se dit qu’il a de beaux jours devant lui !

Marion et Jordan, pour Out of the Box