Contrairement aux idées reçues, l’alimentation durable ce n’est pas que ce que l’on met dans notre assiette : c’est aussi avec qui on la partage !

Dans une société où l’on est de plus en plus connecté virtuellement et plus en plus isolé réellement, des initiatives pour rapprocher les personnes se créent pour rééquilibrer la donne.

C’est une de ces entreprises – qui se sert de l’alimentation pour créer du lien social – que nous tenons à mettre en lumière ce mois-ci dans notre chronique. Laissez-vous convaincre par Paupiette et ses belles (et bonnes) actions !

Comment ça marche ?

Paupiette est une plateforme qui met en relation des étudiants et des séniors le temps d’un déjeuner pour partager un bon repas fait-maison à moindre frais !

La plateforme a été créée par Enora Goulard lorsqu’elle avait 18 ans et qu’elle faisait ses études à Bordeaux. D’origine bretonne, elle ne pouvait plus profiter de ses grands-parents autant qu’avant et les a vus de moins en moins apprécier leurs bons petits plats faute de personnes avec qui les partager.

Enora a donc décidé de créer Paupiette pour permettre aux étudiants de déguster un repas sain chez leurs aînés. Le principe est simple : il suffit de s’inscrire directement sur le site de Paupiette pour dire si vous souhaitez déguster ou préparer un bon repas.

Les personnes âgées publient leur annonce de déjeuner. Elles indiquent le jour, l’heure, l’adresse, le menu et le nombre de convives. Les étudiants peuvent ensuite s’inscrire au déjeuner de leur choix.

Et si vous êtes du côté des invités, cela ne vous coûtera que 7€ pour une entrée, un plat et un dessert, tout fait maison avec amour ! Un repas bien meilleur (et moins cher !) qu’une pasta box à réchauffer au micro-ondes accompagnée d’un cookie tout mou.

Pourquoi ça nous plaît ?

Parce que le seul truc qui nous fait plus de peine qu’un orang outan qui se retrouve sans forêt fixe à cause de l’amour que certains vouent au Nutella, c’est d’imaginer un étudiant manger un burger bourré d’antibiotiques tout seul chez lui.

Et on n’est pas là pour se faire de la peine, vous le savez ! On est là pour trouver des solutions aux problèmes de notre système alimentaire et Paupiette en est l’exemple parfait !

D’un côté, des seniors qui aiment cuisiner, qui veulent sortir de leur isolement et qui ont plein de conseils culinaires à partager. De l’autre, des étudiants qui n’ont pas les moyens d’aller dans des bons restaurants, qui sont parfois loin de leur famille et qui ne seraient pas contre apprendre à cuisiner avec l’aide de quelqu’un qui a de l’expérience.

Entre les deux : Paupiette, qui crée du lien social intergénérationnel pour le plus grand bonheur de tous !

Qu’est-ce que ça peut changer ?

L’économie du partage peut changer le socle de valeurs sur lequel repose notre société. De sauvagement individualiste, elle se transforme peu à peu en collaborative, solidaire, fédératrice. De covoiturage en coworking, elle délaisse l’égo pour retrouver le goût de vivre ensemble.

Alors si vous partagez déjà votre voiture et votre bureau, laissez-vous tenter par partager votre déjeuner !

C’est un petit pas de plus pour vous et un grand pas pour que notre alimentation reflète ce que nous sommes : une communauté qui choisit de vivre ensemble.

Paupiette est déjà bien installée à Quimper, Bordeaux et Paris mais il ne tient qu’à nous de lui permettre de s’implanter dans d’autres villes !

Si les plats de vos grands-parents ou la compagnie de vos petits-enfants vous manquent, vous pouvez contacter Paupiette sur sa page Facebook ou par mail (paupiette.cuisine@gmail.com).

Alors, à vos fourchettes !

Marion et Jordan, pour Out of the Box