Innover et agir pour rendre notre monde meilleur, ça passe d’abord par notre assiette ! Hé oui, notre assiette de tous les jours. Celle que vous partagez avec votre famille, dans laquelle vous mangez en regardant un bon film ou que vous préparez avec amour tout court.

Mais pour que notre façon de manger redevienne ce qu’elle devrait être – saine, simple et élaborée en harmonie avec la nature – il faut rappeler le B.A-BA !

Manger local, de saison, en circuit court, de préférence bio, en diminuant la viande et en produisant le moins de déchets possibles. Waou, y a du boulot ! Kézako tout ça ? Commençons par la base des bases : manger local.

Crédits : Paulette magazine

C’est quoi manger local ?

Hé bien, c’est manger des pommes quand on habite en Limousin, des tomates en Espagne et des kakis en Corée du Sud. Pour ce faire, c’est pas bien compliqué. Quand vous faites vos courses, demandez-vous avant de mettre un fruit ou un légume dans votre panier : est-il possible que cela pousse près de chez moi / en France ?

Exemple très simple : j’adore les mangues. C’est un de mes fruits préférés. Pourtant, j’ai dit adieu aux mangues car la téléportation en Inde n’a pas encore été inventée. En effet, leur goût délicieux n’est pas à la hauteur de l’incommensurable pollution engendrée par le transport de ces fruits d’un bout à l’autre de la planète.

Y a une question qui vous brûle les lèvres ? Vous avez le droit de la poser. Si les mangues sont si diaboliques, pourquoi, mais pourquoi y en a-t-il donc autant sur les étals de nos supermarchés ? Parce qu’on a oublié depuis trop longtemps que c’est le consommateur qui a le vrai pouvoir.

S’éduquer c’est aussi éduquer son environnement. Crédits : IPSOS

Ces mangues sont arrivées là parce que la mondialisation a ouvert les marchés du monde entier les uns aux autres. Comme à chaque fois, nous n’avons pas réfléchi aux conséquences de nos actes et avons développé une habitude de consommation qui aujourd’hui est devenue anodine. Manger une mangue, quel est le problème voyons ? C’est qu’un fruit après tout.

C’est parce que nous ne retraçons pas d’où il vient que cela nous paraît anodin. Si nous prenons conscience du pays où il a été produit et du trajet qu’il a parcouru, ce fruit se transforme en bombe pour notre planète. Et c’est là que vous pouvez changer les choses.

C’est nos envies et nos habitudes qui ont amenées les mangues sur nos étals. Elles peuvent les faire repartir d’où elles viennent. Si nous achetons tous uniquement des fruits et légumes d’origine française, petit à petit les supermarchés ne proposeront plus que des produits provenant de France car il n’y aura plus de demande pour les autres.

Pas convaincus ? On vous laisse découvrir cette excellente vidéo de la série PRODUCT, diffusée par ARTE.

Vous êtes la demande et vous avez le pouvoir d’impacter directement votre quotidien et votre environnement. Alors lisons les étiquettes et agissons, panier par panier !

Marion, pour Out of the Box